dimanche 1 décembre 2013

Ma première photo HDR

Le 21 juillet 2011 à 8:53, c'était une photo qu'aujourd'hui je ne trouve ni bien assemblée ni bien cadrée. Pourtant cette photo a fait partie des éléments déclencheurs qui m'ont lancé dans cette épopée à la quête de l'image parfaite.

À l'époque, je venais d'acheter mon Nikon d3100 et j'avais expérimenté la hdr en photographiant des cailloux dans le jardin. Sans grande réussite, je suis parti à Paris visiter la capitale de l'hexagone, dans mon sac, mon petit compact Sony et mon reflex. Je trouvais le reflex peu pratique et lourd à manipuler. Guide touristique en mains, métro direction la banlieue parisienne j'arrivais à la nécropole des rois de France, la basilique Saint-Denis. Je tentais une photo hasardeuse avant d'entrer visiter le monument.

Basilique Saint-Denis – Juillet 2011

Basilique Saint-Denis 6

Maladroite, j'en tentais une seconde photo de la nef, la première d'une longue série d'intérieurs de cathédral. J’ignorais complètement à l'époque où cela m'amènerait.

Basilique Saint-Denis 4 v2

Tous les photographes qui font de la hdr ont une photo qui a déclenché l'envie de continuer. Une photo qui après assemblage nous a donné le sentiment d'avoir basculé dans un autre univers, une autre dimension visuelle donnant l'illusion d'atteindre des sommets.

Pratiquer ce type de photo est difficile. Sur place, devant le sujet, ça nécessite un réel savoir-faire en terme de positionnement et de manipulation de l'appareil, puis des heures de travail en postproduction, pour sélectionner, assembler, paramétrer et retoucher cet objet de convoitise: l'image terrible.

Je me souviens bien du sentiment que j'ai ressenti au moment de l'assemblage de cette photo. Le fameux "Whaaaa c'est beau" dont on ne peut plus ce passer. De ce jour, je n'ai plus d'appareil compact, et je ne voyage qu'avec mon reflex, mes objectifs et mes filtres. C’est lourd à transporter, c'est chiant à manipuler, mais je sais pourquoi je le fais, ce sentiment de réaliser quelques choses d'uniques, d'un effort, créer, c'est trop bon.

Je retournerai à la basilique refaire des photos, avec ma façon de faire aujourd’hui, parce qu’il s’agit d’une cathédrale magnifique et aussi parce que j’ai envie de voir ce dont je suis capable maintenant avec un sujet que j’ai photographié à mes débuts.

Couvent des Jacobins à Toulouse – Juin 2013

image description

Église Saint-Germain-Des-Près à Paris – Juillet 2012

image description