dimanche 1 décembre 2013

Photomatix : Assembler une photo

J'utilise à l'heure actuelle la version bêta 5.0 de Photomatix en 64 bits. Les différences dans les fonctionnalités avec les précédentes versions sont minimes et le processus d'assemblage est toujours le même. Le logiciel mériterait une refonte de son interface pour la rendre un peu plus ergonomique et actuelle, mais en l'état et avec un peu de pratique, un assemblage est tout à fait réalisable par une personne qui n'en a jamais fait.

Je passerais les différents réglages plus en détail dans de prochains billets, l'objectif ici est de présenter les grandes lignes d'un assemblage de base.

Lancez Photomatix et cliquez sur le bouton Load Bracketed Photos dans la fenêtre Worflow Shortcuts. (Également disponible dans le menu déroulant File).

SNAGHTMLd8373a

Sélectionnez en cliquant sur le bouton Browse... les photos que vous souhaitez assembler dans la fenêtre Loading Bracketed Photos.

Ne cochez l'option Show 32-bit unprocessed image que si vous désirez enregistrer l'image intermédiaire assemblée, mais avant traitement. Dans une première mesure, ce n'est pas nécessaire.

SNAGHTMLdb6df2

La fenêtre suivante Merge to HDR Options permet de paramétrer quelques options.

SNAGHTMLdf4647Align source images forcera Photomatix à aligner (superposer) les différentes photos. Si vous utilisez un trépied, l'option taken on tripod vous fera gagner du temps et de la précision (mais sera moins efficace si les images ne sont pas relativement superposables). Dans le cas d'une prise de vue à la main (généralement c'est mon cas). Un alignement avec hand-held est extrêmement puissant.

Crop aligned images quand les images ne sont pas parfaitement superposées, Photomatix les superpose en opérant des transformations (rotation, déplacement, homothétie, etc.). Il en résulte des bordures parfois floues ou manquantes. Pour pallier ce problème, on peut choisir de recadrer automatiquement la photo. Je n'utilise pas cette option, car il m'arrive souvent de compléter un décor manquant pour obtenir un cadrage plus adapté à ce que je souhaite. À vous de choisir.

Show options to remove ghosts. Sur deux photos prises dans un court intervalle, il peut arriver qu'un élément se déplace (un drapeau, un piéton, une voiture). Un objet sera visible sur une première photo à droite alors que sur la suivante il sera situé à gauche. À l'assemblage, cela se traduit par un objet double et "fantomatique". Le logiciel dispose d'un outil permettant de "deghoster" la photo en ne conservant que la partie de la photo ou l'objet ne figure pas. Cette fonctionnalité est très pratique et peu sauver une photo comme une vue des Champs-Élysées en plein mois de juin^^

Les deux options Reduce noise et Reduce chromatic aberrations permettent de réduire le bruit qui peut apparaitre dans les photos trop sombres et les aberrations chromatiques (diffraction de la lumière qui créer des franges vertes ou violettes autour des objets). En règle générale, je les active tout le temps.

Une fois le paramétrage effectué, cliquez sur Align & Merge to HDR.

SNAGHTMLebc575

La vue suivante (qui s'affichera après un long, parfois très long calcul) permet de finaliser l'assemblage. Vous pouvez ici sélectionner à droite des préconfigurations Presets toutes prêtes ou à gauche Adjustments régler les différents paramètres à la main. Notez la possibilité d'afficher l'histogramme de l'image pour aider à une fusion optimale.

SNAGHTMLf3c64f

Deux modes d'assemblage sont possibles, Tone Mapping qui effectuera une fusion hdr en ne sélectionnant la luminosité optimale pour chaque partie de l'image alors que Exposure Fusion permettra une fusion plus naturelle. (L'option que je n'utilise jamais, mais là c'est une question de choix ^^)

Une fois vos réglages réalisés, cliquer sur le bouton Apply en bas de la fenêtre "Adjustments". La fusion sera alors opérée et le résultat final s'affichera. Il ne vous restera plus qu'à l'enregistrer en utilisant la fonction Save As... du menu File. Privilégiez un enregistrement au format .TIF pour ne pas dégrader la photo.

À partir de là, il ne vous reste plus qu'à reprendre cette photo assemblée et lui apporter les différentes retouches que vous jugerez nécessaire avec un logiciel spécialisé.

Conservatoire de Lausanne – Novembre 2013Conservatoire 2