jeudi 10 septembre 2015

La cascade de Pissevache - 2ème partie

20150910_105346379_iOS

Comme prévu, je me suis rendu rendu en train à Martigny, confortablement installé, contrairement à mon vélo, qui, lui a voyagé pendu a un vague crochet recouvert d'un bout de tuyau d'arrosage dans un wagon de seconde classe, tel un pied de cochon dans une foire populaire, heureusement, il n'est pas aussi difficile que moi.

20150910_093406084_iOS

Le temps de poser mon sac à l'hôtel, j'ai foncé à la cascade située à quelques kilomètres de là. Le ciel était litigieux, pile ce que j'espérais. J'ai ensuite recherché le point de vue idéal, le tableau de François Diday laisse penser que le peintre s'était positionné en hauteur. Très vite j'identifie le point (pas trop difficile, y'a pas tellement de choix sur place ^^) une petite butte rocheuse sur laquelle est fixé un drapeau valaisan (oh surprise, mdr) Là, commence le parcours du combattant.

20150910_100445760_iOS

Impossible de trouver un chemin qui pourrait mener au sommet (et vu le mat avec le drapeau, je pense bien qu'il doit y avoir un chemin), je cherche, tourne autour, rien hormis deux fillettes que j'interpelle poliment.

Charmantes, elles m'ont guidé devant un petit portail en bois - "vous rentrez dans ce genre de poulailler et c'est juste à côté". Bah, une poule, ça ne me fait pas peur, j'y go.

Et là, toujours pas de chemin, des ronces partout, je distingue bien un semblant de sentier, mais très piquant et pas du tout amical, je fais demi-tour et tombe sur une habitante et la questionne sur l'hypothétique route. Tout aussi agréable elle me guide cette fois à son mari qui finira par m'indiquer le même chemin à prendre... à travers les ronces. Moteur!

20150910_111132665_iOS

N'écoutant que mon courage (j'ai toujours rêvé d'écrire ça ^^ ) je finis par gravir les quelques mètres qui me séparent du sommet et miracle, découvre un point de vue magnifique sur la zone, pratiquement celui du tableau, génial !

20150910_105128027_iOS

J'ai réalisé une petite série de clichés (240) de différentes focales et espacé de quelques minutes dans l'idée d'avoir suffisamment de matière ciel et lumière. Après les avoir examinés, elles me semblent être utilisables pour mon image finale. Par sécurité, j'envisage d'y retourner quand même demain matin, tout dépendra de la météo, c'est aussi ça la photo, du hasard et un peu de chance :)

Billets précédents sur le même sujet