mercredi 9 mars 2016

Londres et Cléopâtre

Comme prévu, ce matin dès les premières lueurs de pluie qui ruisselaient sur les trottoirs, je me suis rendu à Westminster pour réaliser une série de clichés de la Elizabeth Tower et du parlement britannique. 6h30 c'est tôt, le métro était vide et le pont Westminster était relativement peu embouteillé, bref des conditions idéales pour faire des photos, si la pluie n'avait pas fait des siennes.

image description

J'ai réalisé environ 45 images de Westminster (45x16, vous vous souvenez...) J'ai déjà regardé les résultats à l'hôtel, c'est, comment dire ? Des photos très humide et certainement très difficile à assembler. On verra ça à mon retour à Genève.

20160309_075825333_iOS

Après avoir passé environ 2h sous la pluie, Nikon dans une main et mouchoir pour essuyer l'objectif dans l'autre, je me suis rendu directement au British Museum pour faire l'ouverture.

La sobriété des musées londoniens, je vous en ai déjà parlé ? Un monument construit sur le modèle du Parthénon, temple grec aux colonnades imposantes surmonté d'un chapiteau, c'est immense et ça impose le respect. Le musée dispose  d'une grande cour centrale (couverte avec une verrière polarisée) dans laquelle trône un immense bâtiment circulaire (ex-bibliothèque aujourd'hui abandonné). De là, on accède tout comme le Louvre (et ce qui aurait pu être le MAH) à l'ensemble des collections du musée.

20160309_091043370_iOS

Faisant l'ouverture, il m'a été facile de photographier le hall d'accueil et les différentes perspectives qu'il offre, le musée ouvre à 9h00, mais les collections, elles, ouvrent à 10h00. Je me suis ensuite positionné stratégiquement devant le porte du département d'égyptologie dans l'idée de réussir une photo de la pierre de Rosettes. Effort qui s'est avéré inutile, une fois devant le caillou de Champolion, environ 800 touristes asiatiques me sont passé devant (les mêmes qui s'étaient fait jeter dehors par les gardiens alors qu'ils étaient entrés avant l'heure) bref, je n'ai pas de photos de la pierre, et je déteste le comportement des touristes "rien-à-foutre". Grrrr.

Heureusement que le musée est grand. J'avais repéré quelques objets et salles intéressantes que j'ai quand même réussi à prendre. J'ai essayé de me concentrer sur l'égyptologie, le musée étant très grand, je savais que ça ne servirait à rien de vouloir tout faire.

20160309_101245782_iOS

La collection du British Museum est exceptionnelle et variée (j'ai l'impression de dire ça à chaque musée anglais, mais la réalité c'est qu'ils sont incroyablement riches en comparaison à d'autres, un peu plus modestes) bien que le bâtiment n'ai jamais eu d'autre vocation que d'être un musée (j'ai un doute, à vérifier). Les salles sont finement décorées, des boiseries luxueuses aux bibliothèques à coursives, le visiteur à l'occasion de traverser autant d'atmosphères différentes qu'il y a d'âge représentés, c'est magique. 

Une longue série de photos, qui s'est terminée brutalement par une envie de quitter l'endroit très vite (trop de monde, c'est répulsif chez moi).

En fin d'après-midi, je suis retourné à Westminster attiré par le ciel qui semblait enfin prendre un aspect intéressant. C'est d'ailleurs ce même ciel sur l'image assemblée ce soir et qui se trouve en haut de ce billet.

Demain, journée spéciale: No Nikon. Depuis dix jours je réalise plus de 1000 clichés par jour, j'ai décidé de prendre une pause. De plus, la Nationale Gallery mérite une vraie visite, avec audioguide et le temps de contemplation nécessaire à la peinture. Voilà :)

P.S.: (Pourquoi "Londres et Cléopâtre" comme titre de billet ? Et bien juste parceque'elle est (enfin ce qui l'en reste) au British Museum, séchant dans une vitrine pas loin du restaurant, mdr)