jeudi 3 mars 2016

Oxford – La ville université

Pitt Rivers Museum 8

Ce matin j'ai quitté avec regrets Liverpool. Véritable découverte culturelle, historique et humaine, c'est une ville ou la qualité de vie m'a semblé particulièrement bonne et qui saura vous charmer par ses multiples facettes.

Une dernière anecdote sur Liverpool Je l'ai déjà écrit, mais ce fut vraiment un plaisir de rencontrer les Liverpoolois? Liverpooliens? Les Livergens^^. Ce matin peu avant de prendre le train, je suis partie à la recherche de timbres postes (le truc vieux qui servait à envoyer des SMS dans le temps). La plupart des supérettes en vendent, mais uniquement pour des envois locaux. L'employé de l'une d'elles justement, a pris le temps de m'accompagner dehors, et me dessiner un plan sur un ticket de caisse pour m'indiquer où se trouvait la poste la plus proche. Quand je vous dis qu'ils ont le coeur sur la main. :)

Donc, j'ai pris le train et après un interminable trajet à 3h je suis arrivé à Oxford au milieu de l'Angleterre.

20160303_101245024_iOS

Célèbre pour son université millénaire, l’histoire de la ville est complètement imbriquée avec celle de son université et ce qui a pour conséquence de fortement marquer l'architecture et la nature des bâtiments.

J'avais décidé de m'y rentre après être tombé par accident sur le site Internet d'un musée incroyable, le Pitt Rivers Museum (je vous mets l'adresse en bas du billet). Un musée historique plein à craquer d'objets de toute nature, de tout âge et de tout intérêt. Grosso modo, c'est un musée d'ethnographie.

20160303_133001284_iOS  20160303_131333528_iOS 20160303_133137079_iOS

L'endroit est délicieux. La charpente métallique du début du siècle passé et les vitrines rectangulaires en bois de chêne créent une atmosphère indescriptible. J'y ai réalisé quelques clichés iPhone et surtout une série de vraies images qu'il me tarde d'assembler. (en haut du billet, j'ai assemblé la première).

20160303_134814996_iOS

J'ai fait la connaissance de Michel, gardien du musée et passionné de photographie (photographe de Street Art talentueux qui arpente entre autres, les rues de Londres à la recherche de tableaux muraux). Quand il m'a demandé ce que je pensais du musée, je lui ai dit que le musée était vraiment étrange, l'humanité tout entière dans une petite boîte, je pense que ça l'a amusé. C'est grâce à lui que j'ai découvert que la collection totalise pas loin d'un million d'objets répartis dans 5 réserves gigantesques. On y trouve notamment (à ce que j'ai compris) des objets du navigateur James Cook.

Directement accolé au Pitt Rivers Museum se trouve le musée d'histoire naturelle d'Oxford. Construit par un descendant de l'architecte du Pitt Rivers, il abrite une collection de squelette (dinosaures, dodo), oiseaux, humains et insectes de toutes beautés. Un tyrannosaure rex vous accueillera dans le hall, ce musée fait le bonheur des enfants à ce que j'ai pu voir.

20160303_140140468_iOS 20160303_135133971_iOS20160303_135734827_iOS20160303_143441191_iOS

J'ai passé le reste de la journée à photographier Oxford, l'université où je me suis perdu pour me retrouver dans un département de physique, juste à côté d'une grande bombonne de nitrogène, enfin bref, se perdre fait partie de l'aventure.

20160303_155653052_iOS 20160303_154505877_iOS 20160303_154858723_iOS

20160303_154049619_iOS 20160303_154053888_iOS

20160303_153637851_iOS

J'essayerais bientôt d'en dire plus sur la ville, demain matin je repars en exploration (et en fonction de la météo) faire des photos.

The Pitt Rivers Museum : http://www.prm.ox.ac.uk/